LE MANAGEMENT DE TRANSITION
SUR-MESURE ET SANS DÉLAI

Ouverture sur l’écoconception par Hugues

By 16 mai 2019 mai 21st, 2019 Non classifié(e)

Rencontre avec Hugues sur l’écoconception…

Hugues a passé 30 ans dans un grand groupe industriel de plus 6000 personnes, en tant que Chef de Projet au sein de la DSI puis Responsable DSI du groupe et enfin Responsable de l’audit interne & de la compliance du groupe. Egalement auteur de plusieurs livres dont « Le scénario Titanic, crises et défis du 21 ème siècle » et « L’écoconception des organisations », il a testé dans le cadre de ses fonctions l’écoconception et souhaite transmettre son savoir et mettre en application au sein des entreprises et organisations cette démarche. 

Pourriez-vous nous parler de l’écoconception ?   

« La révolution du numérique s’est accompagnée depuis 30 ans d’une augmentation continue des  exigences clients, normatives et réglementaires. Cela s’est traduit dans les entreprises par la mise en place progressive de systèmes qualité, contrôle interne, démarches sécurité, environnementale, règles, processus,  procédures et d’audits en grand nombre… Bilan des courses, les employés passent de plus en plus de temps à porter et faire vivre ces systèmes complexes et lourds au détriment de leur métier. Nous sommes même parfois sur certains sujets (paie par exemple) aux limites de ce que nous sommes capables de gérer. Ce constat est largement partagé aujourd’hui.

L’écoconception est une démarche pragmatique qui permet dans un premier temps d’uniformiser et de  simplifier la gestion de l’ensemble de ces systèmes. Si cette première étape est issue de la théorie des systèmes, c’est avant tout du bon sens qui  permet d’avoir un langage commun au sein de l’entreprise. Elle permet également de réduire le temps de formation des nouveaux et accélère leur intégration.

Deuxième axe, pour tirer la performance de ces systèmes, je propose un référentiel simplifié en dix points clés issu de l’analyse des normes qualité ISO (monde de la production) et du contrôle interne  (monde du tertiaire). Il permet aux dirigeants d’avoir une vision globale et homogène sur la performance des systèmes mis en place et le pilotage du niveau d’exigence. Pour les employés il allège la charge administrative liée aux audits et plus largement à faire vivre le système.

Ces deux axes de travail, piliers de l’écoconception, s’inscrivent dans le temps. Ils sont les fondations de la mise en oeuvre du système de production de l’information de l’entreprise (appelé également lean administratif) et nourrissent sa stratégie numérique. Dans ce domaine, les gisements de productivité sont importants. »

Leave a Reply

Notre site Web utilise des Cookies. En accédant à notre site et en acceptant nos conditions, vous consentez à l'utilisation de Cookies. Accepter